Movie trailer: “The Jacket”

Stay calm

  • Dr. Lorenson: Calm down, Mr. Starks.
  • Jack Starks: Stay calm, see, stay calm. Always ordering us to stay calm, be calm. Be calm! Be calm! They order *you* to order *me* to be calm. The fuck are we supposed to be calm? Look at this place. So, people, wake up! Okay? Orders come from the top only. Don't let them order you around, MacKenzie! Long live the Organization. Long live the Organization for the Organized!

3 notes

The Jacket (John Maybury) 2005

J’ai été fasciné par ce film. C’était la première fois que je voyais Adrien Brody à l’écran, j’ai trouvé que ce gars avait une présence incroyable. Et l’ambiance du film, malsaine à souhait, on a du mal à s’y retrouver dans la chronologie des faits et cela nécessite de la réflexion de  la part du spectateur pour tout bien mettre en place. Et cette accroche sur l’affiche française: “J’avais 27 ans la première fois que je suis mort”.

Un réussite, passée un peu trop inaperçue. 

5 notes

La source des femmes (Radu Mihaileanu) 2011

Un de mes films préférés de l’année 2011, si ce n’est mon préféré tout simplement. Parce que l’histoire est belle et la mise en scène simple et sans fioritures. Parce que l’image est tout simplement sublime. Parce que Leila Bekhti y brille comme mille soleils et aurait mérité un césar (et un oscar). Parce que les seconds rôles ne sont pas des seconds rôles mais des grands rôles. Parce que Biyouna porte le film dans une infinie sagesse révoltée. Parce que Hafsia Herzi est là et qu’elle attend l’amour.  Parce qu’on en apprend sur les coutumes de populations à la fois voisines et lointaines. Parce que bien plus encore. 

24 notes

You talkin' to me ?

  • Travis Bickle: [Travis is trying his guns on the mirror] Huh? Huh?
  • [Draws]
  • Travis Bickle: Faster than you, fucking son of a... Saw you coming you fucking... shitheel.
  • [Reholsters]
  • Travis Bickle: I'm standing here; you make the move. You make the move. It's your move...
  • [Draws]
  • Travis Bickle: Don't try it you fuck.
  • [Reholsters]
  • Travis Bickle: You talkin' to me?
  • Travis Bickle: You talkin' to me?
  • Travis Bickle: You talkin' to me?
  • Travis Bickle: Then who the hell else are you talking to... you talking to me?
  • Travis Bickle: Well I'm the only one here.
  • Travis Bickle: Who the fuck do you think you're talking to?
  • Travis Bickle: Oh yeah? OK.
  • [Draws]

Taxi driver (Martin Scorsese) 1976

Je mentirais si je prétendais me souvenir du film dans son intégralité, mais j’ai été marqué par l’interprétation de Robert de Niro, absolument incroyable dans le rôle de Travis Bickle et par son inoubliable “you’re talking to me”

Etats-Unis : 21 millions de dollarsFrance : 2.701.755 entrées

5 notes

Mon Cinema

Mon cinéma, c’est un blog, ce sont des films qui m’ont marqué.

Il y a longtemps (très longtemps) ou plus récemment. Je n’affirmerais pas que ce sont tous des grands films, mais ils ont pour moi une saveur particulière.

Jane and Tarzan

  • Jane Parker: Thank you for protecting me.
  • Tarzan: Me?
  • Jane Parker: I said, thank you for protecting me.
  • Tarzan: [points at Jane] Me?
  • Jane Parker: No. I'm only "Me" for me.
  • Tarzan: [points at Jane] Me.
  • Jane Parker: No. To you, I'm "You."
  • Tarzan: [points at himself] You.
  • Jane Parker: No...
  • [Thinks for a second]
  • Jane Parker: I'm Jane Parker. Understand? Jane, Jane.
  • Tarzan: [points at Jane] Jane, Jane.
  • Jane Parker: Yes, Jane. And you?
  • [Tarzan stares]
  • Jane Parker: [points at herself] Jane.
  • Tarzan: Jane.
  • Jane Parker: [points at Tarzan] And you?
  • Tarzan: Tarzan. Tarzan.
  • Jane Parker: Tarzan...

Tarzan, l’homme singe (Johnny Weissmuller) 

Tarzan, l’homme singe (Johnny Weissmuller) 

1 note